Accueil > Formation > Les logiciels libres de formation

Les logiciels libres de formation

Ce billet est le deuxième volet de notre sujet sur la formation, qui portera sur les logiciels libres de formation. Ce sera donc un billet plus technique détaillant les différentes solutions de formation proposées par le libre.

Quelques logiciels de formation existants (LMS)

Avant de débuter la description des logiciels, prenons le temps d’expliquer en quoi consiste le LMS (Learning  Management System). Il s’agit d’un système qui accompagne les gens impliqués dans un processus d’apprentissage pour un parcours pédagogique en ligne. Des services sont offerts tels que le contrôle d’accès, les outils de communication, la gestion de la formation, la diffusion de contenu pré-établi, l’ordonnancement des contenus de formation, etc.

Il existe d’autres outils dont les LCMS, rapid e-learning et des plateformes de collaboration, mais pour les fins de ce billet, nous avons choisi de nous pencher davantage sur les LMS.

Claroline

Claroline est sans doute le LMS  le plus connu. Il est utilisé dans le domaine de l’éducation, mais l’est moins en entreprise. Il permet à plusieurs établissements scolaires de créer ou de gérer des formations et des espaces de collaboration en ligne. Pour plus d’information, cliquez ici.

Ganesha

Ganesha met l’accent sur le parcours individuel et le suivi des apprenants. C’est d’ailleurs ce qui le différencie des autres LMS qui sont plus orientés vers le contenu.

Moodle

Moodle est très populaire dans le domaine de l’éducation et ce, autour du globe. Il s’agit de sites Internet dynamiques pour les étudiants dans le même genre que le WebCt avec des forums, des boîtes de dépôt, etc.  D’ailleurs, plusieurs collèges et universités du Québec utilisent Moodle tels que le Collège Maisonneuve, l’Université Concordia, l’UQAM, l’Université de Sherbrooke et la Polytechnique. La communauté Moodle est l’une des plus importantes dans le domaine du e-Learning open source.

Docebo

Docebo s’interface avec d’autres logiciels permettant, entre autre, d’intégrer la vidéoconférence.  Il s’agit d’un projet dérivé du projet Claroline et plusieurs éditions sont disponibles telles que Free la version libre et gratuite à support limité.

Sakai

Sakai a été développé pour un contexte universitaire. En plus de contenir les fonctions d’un LMS classique, il propose des outils de collaboration dans le cadre de groupes de travail ou de recherche.

Les logiciels de formation et le domaine de l’éducation

Tel que mentionné ci-haut,  les logiciels libres de formation sont beaucoup utilisés dans le domaine de l’éducation. D’ailleurs, sur le site de l’Association Francophone des utilisateurs de logiciels libres, on lit la phrase suivante au sujet du logiciel libre pour la formation dans le domaine de l’éducation : « Du point de vue de la pédagogie de l’enseignement de l’informatique, appelé à se développer, l’accès au code source des programmes et à la connaissance des interfaces et des représentations utilisées pour les données est une ressource inestimable. »

Le choix d’une plateforme d’e-Learning

Il y a certains critères à considérer lors du choix d’une plateforme d’e-Learning. Le choix d’implanter un LMS provient d’abord d’un besoin de l’organisation. Avant tout, il importe de considérer 4 axes pour déterminer la fiabilité de l’implantation soit :

  1. les objectifs de la formation ;
  2. le contexte de la formation ;
  3. les apprenants concernés ;
  4. l’organisation de la formation.

Les critères d’évaluation

Les cinq critères d’évaluation à retenir  pour le choix d’un logiciel de formation sont :

  1. l’ergonomie du site : la clarté et la disposition des informations pour l’internaute;
  2. l’offre de formation : doit être riche et explicite et offrir une structure cohérente;
  3. la valeur de l’enseignement : la qualité des tests;
  4. les contraintes techniques : vérifier si le prestataire assure l’hébergement de la plate-forme et les ressources techniques que l’entreprise doit mettre en œuvre;
  5. la flexibilité des tarifs : les prix doivent s’adapter aux besoins de l’entreprise.

Les avantages à utiliser les logiciels libres de formation

  • ils offrent une grande flexibilité d’usage et de maintenance : les utilisateurs peuvent être multiples et simultanés sur une machine;
  • la disponibilité des codes sources permet de modifier les outils pour les adapter aux usages pédagogiques particuliers;
  • comme pour les autres types de logiciels libres, les logiciels de formation permettent de diminuer de façon importante les coûts;
  • puisqu’ils sont gratuits, leur diffusion et usage sont permis à l’ensemble des élèves et du personnel de l’établissement.

Connaissez-vous certains des logiciels présentés ci-dessous ?  Avez-vous eu la chance de les utiliser ? Tel qu’écrit dans un commentaire sur le billet précédent, Moodle est utilisé par l’école d’architecture de l’Université Laval. Peut-être verrons-nous d’autres départements suivre cette tendance ? C’est à suivre…

Publicités
Catégories :Formation Étiquettes : , ,
  1. Pierre-Olivier H.Mercier
    18 novembre 2010 à 09:57

    Bonjour à votre liste j’ajouterais Scratch (http://scratch.mit.edu/) c’est un logiciel libre éducatif permettant aux jeunes de s’initier à la programmation de façon très intuitif par programmation objet

  2. Emmanuel
    19 novembre 2010 à 21:56

    Salut,
    Je trouve vos articles très intéressants.
    Je pense qu’avec ce genre d’outils toutes les universités devraient pouvoir proposer des programmes de formation à distance.
    J’aimerais tout simplement ajouter concernant le logiciel « Claroline » (comme on peut le lire sur le site claroline.net) qu’il est traduit dans plusieurs langues (35 notamment) et qu’il est compatible avec tous les environnements : Linux, Mac OS et Windows.

    « Le logiciel libre, une option de liberté »

  3. Isabelle Mercier
    22 novembre 2010 à 17:52

    Merci à vous deux pour ces ajouts.

    Scratch a en effet l’air si simple à utiliser qu’un enfant peut le faire à partir de 8 ans (http://freeland-online.com/logiciels/Utilitaires/scratch-logiciel-de-programmation-gratuit.html)! La création de petits programmes ressemble d’ailleurs à des pièces LEGO que l’on colle ensemble ce qui rend le travail amusant pour les jeunes.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :